Université, composantes et services
Université, composantes et services

LSHA : les langues appliquées au monde professionnel

Une pluridisciplinarité affirmée, une volonté de professionnalisation marquée : Nathalie Hillenweck, directrice de l'UFR langues et sciences humaines appliquées (LSHA) depuis 2003, nous éclaire sur la spécificité de sa composante.

L'enseignement des langues à l'Université de Strasbourg (Unistra) a-t-il toujours été dispensé par plusieurs composantes ?

Il faut d'abord dire que Strasbourg a toujours été un gros pôle d'enseignement des langues même à l'époque de l'université allemande. Avant la fusion en 2009, chacune des trois universités gérait l'apprentissage des langues. Et aujourd'hui, à l'heure de l'Université unique, il existe deux UFR de langues : celle des Langues vivantes et celle que je dirige, l'UFR des langues et sciences humaines appliquées. Bien sûr, elles se distinguent par leurs objectifs. L'UFR des langues vivantes forme plutôt aux métiers de l'enseignement et de la recherche tandis que l'UFR LSHA forme, au niveau master, aux métiers de la traduction, des relations internationales, des langues et nouvelles technologies etc. Et le plurilinguisme est l'un de nos points forts, on demande en effet à nos étudiants de maîtriser au moins deux langues qui sont associées à une diversité de domaines d'application. Cependant, malgré ces distinctions, les deux UFR collaborent en licence et en master afin d'assurer le mieux possible la richesse de l'offre en langues - notamment dans les langues modimes (moins diffusées et enseignées), dans les combinaisons linguistiques proposées en licence LEA et dans les formations de master.

Votre offre de formation est fortement marquée par une volonté de professionnalisation ?

Oui à tous les niveaux. La licence LEA a pour objectif de former des diplômés polyvalents dotés de bonnes compétences plurilingues et pluriculturelles, capables de s'intégrer à une grande diversité de contextes professionnels et culturels.
Ainsi, en 3e année, les étudiants ont un stage de huit semaines minimum et entre un quart et un tiers des étudiants ont la possibilité de partir en Erasmus grâce à de nombreux partenariats internationaux. La dimension appliquée -caractéristique de l'UFR- se reflète également dans l'ancrage au sein de la composante de deux licences professionnelles Études territoriales appliquées et Assurance-banque-finance.

Quelles sont les conséquences de la pluridisciplinarité de votre UFR ?

Depuis la mise en place du système LMD, nous avons observé une incontestable mobilité de la licence au master due à la polyvalence de nos étudiants. Si certains sont pris à l'Institut de traducteurs, d'interprètes et de relations internationales (ITIRI), d'autres se dirigent vers des masters très variés comme le commerce, le tourisme, les médias, etc. Il y a donc une indéniable mobilité sortante en licence mais aussi une forte mobilité entrante en master. Il y a par exemple entre 40 et 50% d'étudiants étrangers à l'ITIRI.
Par ailleurs, nous n'avons pas d'équipe propre de recherche du fait de la multiplicité des langues et des disciplines en présence. Les enseignants-chercheurs de ma composante font partie de différentes équipes au sein de l'Université de Strasbourg, prioritairement dans les secteurs des différentes langues et cultures. Les points forts de l'UFR en termes de recherche portent sur les outils de traductions d'une part, d'autre part sur les contacts de cultures et l'histoire culturelle.

Quels sont vos projets ?

Nous sommes actuellement dans une phase de consolidation de ce qui existe. Nous souhaitons continuer l'internationalisation à tous les niveaux mais aussi développer l'apprentissage au niveau des masters et l'enseignement à distance également.
D'ici 2013, la licence pro Assurance-banque-finance devrait être rattachée à la Faculté de droit. Et nous sommes en discussion pour que la licence pro Études territoriales intègre le pôle d'administration publique en lien avec l'IEP (Institut d'études politiques).

La mise en place d'un pôle Langues vous tient particulièrement à cœur ?

Une mise en cohérence des acteurs de la politique des langues est essentielle à mon sens. Il s'agit par là de mettre en avant la richesse des langues de l'Unistra. C'est un projet ambitieux et difficile à mettre en place car nous sommes des personnes avec des histoires, des méthodes différentes. Il y a eu une prise de conscience mais il y a aussi des craintes. Cela demandera du temps, des discussions et des moyens.

Propos recueillis par Floriane Andrey

Université, composantes et services

Nouveau déploiement de la Mission Handicap : le réseau des référents handicap

La mise en place d'un réseau de référents autour de la Mission Handicap de l'Université de Strasbourg (Service de la vie universitaire) est destinée à favoriser l'intégration des étudiants et des personnels en situation de handicap pour répondre au mieux à leurs besoins.

Première rencontre du réseau des référents handicap le 1er juillet 2011
45 participants ont affiché leur enthousiasme en entrant dans leur nouvelle mission de relais de proximité et de lien aux côtés de leurs collègues des équipes pédagogiques, des secrétariats et de la scolarité.

Une synergie renforcée au service des étudiants et personnels en situation de handicap

La nouvelle synergie devrait permettre d'aider à optimiser la mise en place d'aménagements spécifiques nécessaires à la compensation liée au handicap, poursuivre les actions de sensibilisation et assurer un suivi de proximité dans la gestion des difficultés.
Volontaires et conscients d'une nécessaire part de confidentialité afférente à leurs fonctions, les référents sont un binôme composé d'un enseignant et d'un personnel administratif au sein de chaque composante et service. Le visuel affiché sur la porte de leur bureau permet de les identifier et de les situer au premier coup d'œil.

Des activités pour une implication concrète au quotidien

Au contact direct avec les étudiants et personnels en situation de handicap, les activités des référents handicaps sont variées :

  • Visite des locaux avec un étudiant handicapé
  • Conseils pédagogiques, organisationnels
  • Présentation de la Mission Handicap dans des réunions de service
  • Participation ponctuelle aux réunions de l'équipe plurielle handicap
  • Témoignage/participation lors d'événements handicap
  • Aide à la réflexion sur l'amélioration du dispositif
  • Participation à des formations sur des thématiques liées au handicap, etc

La Mission Handicap s'engage à animer le réseau, à réunir régulièrement les référents et à les former sur les questions liées au handicap.

Certaines composantes ne disposent pas encore de référents. Alors pourquoi pas vous ?

Pour plus d'information, prenez contact avec la Mission Handicap (SVU) : svu-handicap@unistra.fr
03 68 85 63 69 / 03 68 85 65 47

Liste des référents handicaps

Pour plus d'infos : Site de l'université puis rubrique Vie étudiante vie pratique / Accompagnement du handicap.

Université, composantes et services

Support encombré ? Privilégiez les 2 autres canaux !

Très sollicité en cette période de rentrée, le support vous rappelle les différents canaux existants pour le joindre.

Fort de son succès et malgré un renforcement de l'équipe dans les temps forts, le support n'est pas toujours facilement joignable par téléphone dans les périodes de pointe comme la rentrée.

Nous rappelons qu'il reste possible de contacter le support via :

Les demandes enregistrées par ces deux canaux sont traitées avec la même efficacité qu'un appel téléphonique et en plus grand nombre de 7h45 à 18h00 tous les jours de la semaine du lundi au vendredi.

Université, composantes et services

Retour sur le séminaire Prospective & développement du 6 octobre

Le premier séminaire Prospective & développement de l'année universitaire 2011-2012 s'est tenu le jeudi 6 octobre 2011 et a porté sur les défis de l'égalité hommes-femmes à l'université. Il a rassemblé une cinquantaine de personnes.

Après une présentation du sujet par Michel Deneken (vidéo), Brigitte Mantilleri (vidéo), déléguée à l'égalité et adjointe au Recteur de l'Université de Genève, a exposé les dispositifs volontaristes mis en place dans son établissement tels que les programmes de mentorat, les subsides tremplin qui permettent de soutenir la carrière de jeunes chercheuses. La mise en place d'une commission de lutte contre les inégalités dans les procédures de recrutement ainsi que le travail de sensibilisation a permis à Genève d'atteindre le taux de 20% de professeurs femmes et de viser 30% pour 2012. Voir interview de B. Mantilleri.

Françoise Moos, directrice de recherche en neurobiologie, chargée de mission sur la place des femmes au CNRS, et conseillère scientifique auprès du ministère, a exposé le programme d'actions lancé par le CNRS. Ce plan d'action est destiné à promouvoir l'égalité des chances hommes-femmes, valoriser les carrières scientifiques et techniques auprès des jeunes et promouvoir la prise en compte du genre dans les recherches et la transversalité de l'approche.
En matière de recherche, elle a insisté sur la nécessaire prise en compte du genre dans toutes les disciplines et sur l'importance de l'interdisciplinarité. Les notions de genre et de sexe sont souvent confondues et actuellement en France très peu visibles dans les domaines de recherche, surtout hors du secteur des SHS.

Isabelle Kraus (vidéo), chargée de mission Égalités-diversité à l'Université de Strasbourg (Unistra), porte une mission placée directement auprès de la présidence, dédiée à l'ensemble du personnel de l'établissement. Face aux écarts importants du nombre de femmes présentes aux postes de professeurs, les premières actions ont ainsi été menées pour le rééquilibrage de la composition des comités de sélection.

Le prochain séminaire prospective et développement aura lieu le jeudi 1er décembre 2011 à 9h au Collège doctoral européen et aura pour thème « Savoirs, savoir être et savoir faire, quelles compétences pour nos diplômés ? ».
Consulter le programme de l'année

Université, composantes et services

L’Université de Strasbourg au workshop du groupe de travail LERU sur l'e-Learning

Le groupe de travail « e-Learning » de la LERU (League of European Research Universities) se réunira à Leuven les 17 et 18 octobre pour un workshop portant sur la thématique « e-communication par la vidéo ».
Créé à l'initiative de la Direction des usages du numérique, ce groupe de travail est rattaché à la communauté LERU des vice-présidents formation. Celle-ci a été officiellement inaugurée à Strasbourg le 16 mai 2011.
Ce groupe d'experts représente à ce jour dix universités européennes membres de la LERU telles qu'Oxford, Leuven ou encore Zürich, souhaitant partager expériences et bonnes pratiques.

Un second workshop devrait être organisé par la suite sur le thème « des ressources éducatives en accès libre et gratuit ».

Université, composantes et services

L'EM Strasbourg intègre le concours Handicap Passerelle

Engagée sur le thème « Grandes Écoles et Diversité » et fière de véhiculer l'une de ses valeurs phares par un engagement concret, l'EM Strasbourg annonce son entrée, pour 2012, dans le concours Handicap Passerelle.

Elle fait déjà partie, depuis 3 ans, du concours Ascension sociale. Ces deux dispositifs sont destinés à favoriser la diversité au sein des écoles membres de l'Association Passerelle, qui compte au total 17 écoles de commerce réparties sur l'ensemble de l'Hexagone.

Lire le communiqué de presse

Université, composantes et services

Calendrier des réunions institutionnelles 2011-2012

CA | 14h30 - Salle Alex Weill - 5e étage de la Faculté de droit
Mardi 18 octobre
Jeudi 15 décembre
Mardi 31 janvier
Mardi 13 mars
Mardi 17 avril
Mardi 22 mai
Mardi 26 juin

CEVU
| 14h
Lundi 28 novembre
Lundi 16 janvier
Lundi 13 février
Lundi 19 mars
Lundi 2 avril
Lundi 14 mai
Lundi 4 juin
Lundi 18 juin

CS | 13h30 - Salle Guy Ourisson - Institut Le Bel
Mercredi 9 novembre
Mercredi 14 décembre

Conférence des directeurs de composantes |14h30

Mardi 6 décembre
Mardi 24 janvier
Mardi 6 mars
Mardi 10 avril
Mardi 15 mail
Mardi 19 juin

Université, composantes et services

Liens vers les lettres électroniques utiles

<br /><a href="http://www.lactu.unistra.fr/index.php?id=10332#c39780"> Entretien avec Jules Hoffmann, prix Nobel de médecine 2011</a>

Chiffres en tête

Les prix Nobel

  • 2 prix Nobel à Strasbourg
  • 53 lauréats nés en France
  • 550 prix depuis 1901

     

Vous avez une information pour L'Actu ?

Exceptionnellement pour cause de jour férié : envoyez votre info à lactu@unistra.fr avant le MARDI 8 novembre midi pour une parution le JEUDI 10 novembre 2011.
Consultez les dates des prochains numéros.