Arts, sciences et culture
Arts, sciences et culture

Quand la science mesurait les esprits

Un chapitre de l'exposition « L'Europe des Esprits ou la fascination de l'occulte, 1750-1950 », au MAMCS du 8 octobre 2011 au 12 février 2012.

La nouvelle grande exposition temporaire des Musées de la ville de Strasbourg se consacre aux thèmes du spiritisme et de l'occulte. Les commissaires généraux, Serge Fauchereau et Joëlle Pijaudier-Cabot, ont choisi d'aborder la question sous l'angle de l'histoire de l'art, de la littérature et des sciences et des techniques. La BNUS* et le Jardin des sciences de l'Université de Strasbourg ont été sollicités pour participer à ce triptyque.
Pour le volet scientifique les co-commissaires Marie-Dominique Wandhammer et Sébastien Soubiran racontent la rencontre entre spirites, médiums et scientifiques, depuis la fin du 19e siècle jusqu'à la Deuxième Guerre mondiale. Ainsi est mise en lumière une période de l'histoire des sciences où de nouvelles pratiques, de nouveaux savoirs, de nouvelles communautés scientifiques se constituent et établissent de nouvelles normes déterminant ce qui fait science ou non.
Durant près de 40 ans, chimistes et physiciens européens tels que William Crookes, Pierre et Marie Curie, Oliver Lodge, Édouard Branly, vont s'intéresser de très près aux apparitions d'ectoplasmes et autres fantômes, aux tables tournantes et guéridons volants. Les médiums, telle la célèbre Eusapia Palladino, vont être observés, soumis à de nombreux tests et instruments pour recueillir un ensemble de données susceptibles d'expliquer les phénomènes. Les médecins, psychiatres et neurologues, ne sont pas en reste, depuis Charcot qui utilise l'hypnose pour comprendre l'hystérie jusqu'à Richet qui érige l'étude de ces phénomènes au rang de science.

Trois temps de rencontre entre science et spiritisme

Cette rencontre entre science et spiritisme s'offre en trois temps aux visiteurs. La fée électricité vous accueillera dans la première partie pour vous plonger dans le monde du merveilleux, des nouvelles découvertes et des nouvelles technologies. Des objets emblématiques comme les tubes de Crookes ou à Rayon X, le cohéreur de Branly et les appareils de mesures de la radioactivité des Curie illustrent les pratiques scientifiques de l'époque !
La deuxième partie vous fait pénétrer dans un salon bourgeois pour assister chez Camille Flammarion à une séance de spiritisme avec Eusapia Palladino. Vous découvrirez au passage les photos des hystériques de Charcot et les nombreux instruments développés par les scientifiques pour mesurer et expérimenter les médiums.
Enfin, la dernière partie débute avec l'apparition du fantôme Bien Boah à la Villa Carmen, photographié par Charles Richet. Cet épisode annonce le début du divorce entre les communautés scientifiques et les médiums, à commencer par les psychiatres. Malgré le regain du spiritisme lors du premier conflit mondial, l'entre-deux-guerres marque un rejet du spiritisme à effet physique, relégué au rang des pseudo-sciences. La relativité ou la mécanique quantique offrent une meilleure compréhension des phénomènes de la nature. « La science » s'affirme dans l'espace public et ses frontières sont clairement posées. Inauguré à Paris le 24 mai 1937, le Palais de la découverte actualise la professionnalisation de la recherche et d'une communauté scientifique dont les pratiques sont fondées sur le développement d'une recherche dite fondamentale en laboratoire. La photo de Doisneau du grand éclateur de Frédéric Joliot-Curie conclut cette exposition et illustre cette « big science » devant percer les mystères de l'infiniment grand et de l'infiniment petit.

Marie-Dominique Wandhammer et Sébastien Soubiran

*BNUS : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg

Arts, sciences et culture

La Fête de la Science a 20 ans !

L'édition anniversaire des 20 ans de la Fête de la science est ouverte à un large public et propose de très nombreuses animations. Elle est initiée par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche et bénéficie du soutien de nombreux partenaires institutionnels.
Du 12 au 16 octobre, adultes et enfants pourront découvrir la science autrement à travers des ateliers ludiques et pédagogiques sur l'ensemble du territoire alsacien. Des chercheurs et spécialistes seront à leur écoute pour partager ce qu'est la science aujourd'hui dans un cadre convivial et amusant.
2011, Année internationale de la chimie sera à l'honneur de cette édition.

Programme
À noter : Spécial Village des sciences au Palais universitaire le weekend du 15 au 16 octobre

Arts, sciences et culture

L'Artus version 2011-2012

Sept spectacles sont au programme de la nouvelle saison de l'Association de réalisation théâtrale de l'Université de Strasbourg (Artus). Et une nouvelle venue animera l'atelier Jeu.

Du théâtre contemporain au classique, du drame à la comédie, encore une fois cette saison, l'Artus se distingue par la diversité des courants qui l'animent depuis sa création en 1963.
Le programme débutera en décembre au Cube nOir avec Haute surveillance, pièce de Jean Genet mise en scène par Isabelle Peroz, l'histoire de trois prisonniers réunis dans la cellule d'un quartier de haute sécurité. « Il y a généralement beaucoup de violence dans l'écriture de Jean Genet », précise Pierre Charpilloz, chargé de communication de l'Artus.
Suivra Le Repas, œuvre de Valère Novarina montée par Marie Fricout. « C'est une réflexion sur le langage, une expérience théâtrale plus qu'une pièce en tant que telle, explique Pierre Charpilloz. La représentation aura lieu en janvier 2012 exceptionnellement au Molodoï car la salle du Cube nOir n'a pu nous accueillir à cette période ». Autre réflexion sur le langage, Gaspard de Peter Handke sur une mise en scène d'Aurore Duvollet. Cette pièce, qui sera jouée en mai, met en scène la détresse de l'homme livré à une parole qui n'est pas la sienne. C'est une histoire tirée de la vie de Kaspar Hauser, séquestré pendant ses 18 premières années sans éducation puis libéré et abandonné sur une place publique en Bavière au 19e siècle.

Recherche assistants metteurs en scène, scénographes, costumiers, maquilleurs, etc.

Des pièces plus classiques auront aussi leur place dans ce programme. Début février, Danielle Decelle mettra en scène La Colonie de Marivaux, comédie satirique dont le propos - tout à fait contemporain - est la lutte des femmes pour accéder au pouvoir, à égalité avec les hommes. Fin avril, c'est David-Georges Picard qui montera La Descente d'Orphée de Tennessee Williams, drame relatant la descente aux enfers de Val, grand voyageur et musicien, dans une petite ville du Mississipi. « C'est un classique qui est très peu joué, nous sommes d'ailleurs officiellement la deuxième troupe de théâtre à le jouer en France », confie Pierre Charpilloz.
La pièce Avant/Après de Roland Schimmelpfenning sera quant à elle jouée mi-février. Ces fragments de vie d'individus confrontés à une décision à prendre seront mis en scène par Célia Vallé. Et pour clôturer la saison, La Choucrouterie accueillera Les Mangeuses de chocolat de Philippe Blasband, mise en scène par Anne-France Delarchand et Chantal Raulff, comédie sur la thérapie de trois femmes qui luttent contre leur addiction au chocolat.

Pour tous ces spectacles des auditions ou entretiens étaient organisés du 26 septembre au 7 octobre. Si vous avez raté ces sessions, sachez que l'Artus est sans cesse à la recherche d'assistants metteurs en scène, scénographes, costumiers, maquilleurs, etc.
En parallèle aux spectacles, l'association propose aussi des ateliers initiation à l'éclairage scénique, maquillage et jeu. Pascale Spengler, directrice artistique du collectif de théâtre Les Foirades, animera cette saison l'atelier Jeu. Les membres de chaque atelier mettront en pratique le savoir-faire acquis lors de ces ateliers en participant aux spectacles de cette saison ou de la saison prochaine. Seul bémol - mais il est de taille : auditions, répétitions, ateliers et autres réunions doivent se partager des locaux trop rarement mis à disposition de l'Artus.

Floriane Andrey

Contact
Siège : 22 rue Descartes à Strasbourg
Local : 14 rue de Barr à Strasbourg
06 85 63 42 07
info@artusasso.fr
Plus d'information sur l'association et ses spectacles sur www.artusasso.fr

Arts, sciences et culture

Diversité, mondialisation et développement. Et si l’Afrique était l’Avenir de l’Europe ?

Dans le cadre des « Entrevues de la Carte culture » et à l'occasion de la manifestation « Strasbourg - Kinshasa, réenchanter l'Afrique », le Service universitaire de l'action culturelle propose avec le TJP une conférence de M. Roger Somé - professeur au Département d'ethnologie, UFR des sciences sociales, pratiques sociales et développement (SSPSD), directeur du Centre de recherche et d'étude en sciences sociales (UMR 7236, Cultures et société en Europe), Université de Strasbourg.

Il s'agira de concevoir la mondialisation en termes de rapports et d'échanges. Lors de chaque rencontre, l'identité des individus se recompose, chacun acceptant de laisser quelque chose de soi pour s'ouvrir à l'autre. Même de façon éphémère. Une richesse qui permet d'envisager la Mondialisation sans rapport de domination. Avec l'homme, il y a toujours la possibilité d'une recomposition universelle qui permet tous les possibles. Dans le domaine artistique cette perméabilité, cet échange, est même une nécessité. Sans la rencontre, l'Art perdrait son sens. Alors loin de fustiger à tout va la Mondialisation, parlons plutôt de « Mondialité », un état de fait séculaire.

Mardi 18 octobre, à 12h30 - Salle Hoepffner, rdc du Bâtiment 5, Le Patio, Campus Esplanade.
Entrée Libre

Cette rencontre sera précédée d'un mini-concert de la Fanfare de l'Espace Masolo, devant le Patio.

Arts, sciences et culture

Le Service des publications au Salon de la revue

Pour la 6e année consécutive, le Service des publications de l'Université de Strasbourg est présent au Salon de la revue de Paris ces 14, 15 et 16 octobre. Seule manifestation de ce type en France, ce salon permet de faire découvrir le monde de la revue : 1 000 revues de toutes les disciplines, françaises et étrangères, 200 stands, des débats durant tout le salon...
Différents domaines de recherche « sciences humaines et sociales » de l'Université de Strasbourg seront représentés à travers leur revue respective : sciences de l'Antiquité, philosophie, langues littératures et civilisations étrangères, sciences sociales, linguistique.
21e salon de la revue
Espace d'animation des Blancs-Manteaux
48 rue Vieille-du-Temple
75001 Paris
www.entrevues.org


Samedi 15 et dimanche 16 octobre 2011
Nocturne vendredi 14 octobre

Arts, sciences et culture

Exposition "les déchiffreurs" et conférences

L'IRMA (Institut de recherche mathématique avancée) accueille l'exposition "Les déchiffreurs" à Strasbourg dans le magnifique hall du Palais universitaire. Du 2 au 10 novembre, elle sera accessible à tous de 8h à 19h30 du lundi au jeudi, et jusqu'à 15h30 le vendredi.

Le projet a pour objectifs de sensibiliser le grand public à la recherche fondamentale en mathématiques et en physique théorique, de mieux faire connaître les acteurs, les enjeux mais aussi le dynamisme de cette activité méconnue et de valoriser l'excellence des mathématiques françaises. Il vise également à encourager les jeunes à choisir les filières scientifiques et les métiers de la recherche.
La tournée fera étape dans une vingtaine de villes hors Île-de-France afin de promouvoir la recherche et la formation scientifique en province, maillon de l'excellence des mathématiques françaises.

Le 2 novembre, à partir de 18h, vous pourrez assister à deux conférences* :

- Gaël Collinet, maître de conférences à l'IRMA, présentera "Le conte de Mathécristaux", une conférence sur les interactions des mathématiques et de la cristallographie, dans le cadre de l'Année internationale de la chimie.

- Pierre Cartier, professeur à l'IHES, nous présentera "La révolution mathématique de Galois" (En 2011, nous fêtons le bicentenaire de la naissance de ce grand mathématiciene)

L'Institut des hautes études scientifiques (IHES) accueille depuis plus de 50 ans des centaines de chercheurs qui comptent parmi les plus grands esprits de notre temps. À la fois centre de recherche et fondation reconnue d'utilité publique, il essaie de promouvoir ces personnalités hors du commun et de donner envie au public et aux jeunes de découvrir l'extraordinaire beauté de la pensée mathématique qui sans cesse se développe grâce au travail de la communauté des mathématiciens.
L'Institut a eu la grande chance d'accueillir en résidence les auteurs du livre "Les Déchiffreurs, Voyage en mathématiques". De ce livre, composé d'images rares de scientifiques et de leur quotidien, est née l'expo photo itinérante qui fait étape à Strasbourg début novembre.

* niveau mathématique fin de seconde.

En savoir plus sur le tour de France de l'exposition
En savoir plus sur le contenu de l'exposition
En savoir plus sur l'exposition à Strasbourg

Arts, sciences et culture

Un ouvrage de Luc Fraisse primé

Le prix du Cercle littéraire proustien vient d'être attribué ce 5 octobre à l'ouvrage La petite musique du style. Proust et ses sources littéraires (Paris, Classiques Garnier, 2011) signé par Luc Fraisse, professeur à l'UFR des Lettres de l'Université de Strasbourg.

Ce prix lui sera remis le 19 novembre prochain au Grand-Hôtel de Cabourg par Évelyne Bloch-Dano, présidente du jury.

Arts, sciences et culture

Conférences du Jardin des sciences

Le Jardin des sciences de l'Université de Strasbourg vous propose son nouveau cycle de conférences, les jeudis soirs dès 18h pour le grand-public.
Découvrez le programme des conférences d'automne.

Arts, sciences et culture

Les nouvelles énergies à la télé

Le deuxième numéro de Lab 20, le magazine scientifique coproduit par la Communauté urbaine de Strasbourg et la chaîne 100% régionale Alsace 20 et co-signé par l'Université de Strasbourg (Unistra), est en ligne.

Il traite de la recherche à l'Unistra sur les nouvelles énergies.

Arts, sciences et culture

Concert de la chorale Cantacaes

La chorale de notre campus, Cantacaes, se produira ce vendredi, le 14 octobre 2011 à 20h15 à l'église protestante de Cronenbourg-cité (à l'angle de la rue Langevin et la rue Curie) au cours d'un concert commun avec la chorale Cantallia. L'entrée est libre et le plateau est destiné à l'association "Les Disciples" (association du quartier de Cronenbourg qui agit au profit de tout les habitants, aide au devoir, camp d'été, etc.). L'ensemble de vos collègues choristes seront enchantés de vous voir venir les écouter.

Arts, sciences et culture

Le programme du mois d’octobre sur CanalC2.tv

Canalc2.tv - Colloques et Conférences, est une webtélé produite par l'université qui assure le relais audiovisuel des événements liés à la recherche, à l'innovation et à la culture scientifique organisés sur toute la France. La webtélé Canalc2.tv permet d'accéder gratuitement à une base de savoirs, en direct ou en différé, sans limites géographiques. Plus de 4 000 heures d'événements filmés sont déjà à votre disposition.

Dernière vidéo mise en ligne :
IVe Congrès de l'Association Française de Sociologie : Création & Innovation

Prochaines retransmissions :

Arts, sciences et culture

La Culture en festivals

Cycle de conférences culture 2010 - 2012
Octobre et novembre 2011 à Strasbourg


Pour sa cinquième édition, ce cycle annuel de conférences initié en 2007 par l'Institut d'études politiques de Strasbourg et poursuivi par l'Université de Strasbourg avec la DRAC Alsace, entend débattre et informer les étudiants, les professionnels de la culture et le grand public sur le thème du « festival ».
Un premier volet de 5 conférences associant chercheurs, artistes et professionnels de la culture va permettre de s'intéresser aux raisons de l'engouement du public, notamment en France, pour le festival mais aussi sur les attentes qu'il suscite. A la fois vecteur et reflet du monde culturel actuel, la multiplication des festivals soulève de nombreuses questions et inquiétudes touchant au contenu de ces manifestations et qui concernent aujourd'hui de nombreuses disciplines artistiques.

  • Les publics des festivals (l'expérience des festivaliers)
    Mardi 18 octobre / 18h30
  • Le festival comme événement professionnel
    Lundi 7 novembre, 19h
  • Festival-s et engagement-s (politique-s et artistique-s)
    Mercredi 23 novembre, 18h30
  • Les retombées économiques des festivals
    Lundi 28 novembre, 18h30

Programme

Entrée  libre

www.conferencesculture.unistra.fr
Cycle de conférences proposé par le master Politique et gestion de la culture de Institut d'études politiques et le SUAC (Service d'action culturelle) de l'Université de Strasbourg avec la DRAC Alsace.

Arts, sciences et culture

Protestempsforts travaille le lien entre les générations

Du 22 octobre au 6 novembre, les 260 paroisses de l'Union des Églises protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL) et les associations partenaires vous donnent rendez-vous lors de plus de 150 événements dans toute l'Alsace et la Moselle.
Un fil conducteur : les relations entre les générations.

Pour en savoir plus : www.protestempsforts.fr

Arts, sciences et culture

L'ENSPS accueille l'expo "Contrefaçon sans façon !"

Des capots de voiture aux médicaments en passant par les montres, le textile, les parfums ou les cigarettes, apprenez à discerner le vrai du faux et découvrez les multiples facettes de ce véritable fléau au travers d'une exposition et d'une conférence.
L'École nationale supérieure de physique de Strasbourg accueille l'exposition "Contrefaçon sans façon !", née d'un partenariat entre Alsace Tech (association fédérant les grandes écoles d'ingénieurs, d'architectes et de management d'Alsace) et l'INPI (Institut national de la propriété industrielle).
Du 5 septembre au 28 octobre 2011 dans le hall d'accueil du pôle API. Visite libre de l'exposition du lundi au vendredi de 13h à 17h.
Par ailleurs, Marc Helfter (responsable d'une business unit - Société Hager) propose une conférence intitulée « Contrefaçon des produits électriques : attention danger ! », le vendredi 14 octobre 2011 à 19h. Accueil du public à partir de 18h45 dans la limite des places disponibles. Visite libre de l'exposition le jour de la conférence de 13h à 18h45.

ENSPS, Pôle API, Parc d'Innovation, bd Sébastien Brant à Illkirch.

Lire le dossier de presse

Arts, sciences et culture

Photos : Les mains réparées. Les mains jouent. Les mains parlent.

Quatre photographes - Françoise Saur, Patrick Bailly-Maître-Grand, Lin Delpierre et Frantisek Zvardon - réunis autour du thème de la main pour une exposition en milieux hospitaliers.
À partir de la seule photographie de mains conservée aux Musées de Strasbourg, Reproduction d'un dessin de Dürer d'Adolphe Braun (1812-1877), quatre photographes contemporains livrent leur « traitement artistique » de cet organe de la communication, préhensile et sensitif.

Une coproduction des Hôpitaux universitaires de Strasbourg, de l'Université de Strasbourg et de l'Association pour la recherche et l'enseignement de la main à Strasbourg, avec SOS Main des Hôpitaux universitaires de Strasbourg, le Service universitaire de l'action culturelle et les Musées de la Ville de Strasbourg.

Entrée libre

Exposition photographique / du 29 septembre au 10 novembre :

  • du 29 septembre au 16 octobre, Centre de chirurgie orthopédique et de la main (CCOM) - 10 avenue Achille Baumann, Illkirch-Graffenstaden.
  • du 17 octobre au 6 novembre, Nouvel hôpital civil (NHC) - 1 place de l'Hôpital, Strasbourg.
  • du 7 au 10 novembre , Hôpital de Hautepierre - avenue Molière, Strasbourg.

Vernissage : jeudi 29 septembre, à partir de 18h30, CCOM.

Arts, sciences et culture

La SAUAS organise une visite de l'Université de Stuttgart

La Société des amis des universités de l'Académie de Strasbourg (SAUAS) organise un déplacement à Stuttgart le 10 novembre 2011 pour une visite de son université.
À noter qu'outre la qualité des interlocuteurs qui accueilleront la délégation de la SAUAS, le professeur Jean-Claude Gall, administrateur de la SAUAS, prendra en charge personnellement la visite du remarquable Urwelt-Museum Hauff (paléontologie) à Holzmaden.
Découvrez le programme et les modalités d'inscription.

<br /><a href="http://www.lactu.unistra.fr/index.php?id=10332#c39780"> Entretien avec Jules Hoffmann, prix Nobel de médecine 2011</a>

Chiffres en tête

Les prix Nobel

  • 2 prix Nobel à Strasbourg
  • 53 lauréats nés en France
  • 550 prix depuis 1901

     

Vous avez une information pour L'Actu ?

Exceptionnellement pour cause de jour férié : envoyez votre info à lactu@unistra.fr avant le MARDI 8 novembre midi pour une parution le JEUDI 10 novembre 2011.
Consultez les dates des prochains numéros.