Ailleurs sur le Web

Port du masque, une baisse des ressources cognitives à la clé ?

[Série] Regards croisés de chercheurs sur la Covid-19 : management. Chercheuse au sein du laboratoire Hommes et management en société (Humanis), Isabelle Barth s’est penchée sur la question de l’épuisement cognitif lié au port du masque qui peut entrainer une baisse de productivité.

« Je ne suis pas anti-masque au contraire, mais je pense qu’alerter sur les problèmes qu’il entraine permet d’en prendre conscience et de soulager », précise d’emblée Isabelle Barth. En se documentant sur le sujet, la chercheuse se rend compte que seuls deux de ses aspects sont évoqués dans les publications : « la gêne physique qu’il entraine et l’aspect micro affectif lié au fait que le visage soit caché. »

Isabelle Barth propose de s’intéresser à un troisième aspect : le parasitage cognitif. Un sujet qu’elle a étudié pendant cinq ans dans le cadre de la thèse d’une de ses doctorantes. « Nous nous sommes intéressées aux achats d’impulsion et avons remarqué que l’épuisement cognitif faisait partie de ce qui pouvait pousser à cet achat car il diminue la capacité de discernement. »

Regards croisés de chercheurs sur la Covid-19

Psychologie, éthique, économie, histoire, virologie… nous sommes partis à la rencontre de chercheurs de différents domaines de l’Université de Strasbourg pour apporter un éclairage sur la crise du coronavirus.

PMA et don de gamètes, faut-il... Changer d'article  Le globe de Coronelli est de r...