Focus

Une myriade de ressources à portée de main

Sur une page web unique, Glue recense les outils  et dispositifs existants à la disposition des  étudiants.
Sur une page web unique, Glue recense les outils et dispositifs
à la disposition des étudiants.

Perdu parmi toutes les aides universitaires à votre disposition ? Les services dédiés aux étudiants se mobilisent pour vous aider à y voir plus clair. Une page centralisant les ressources a été créée, et de nouveaux rendez-vous sont proposés. Suivez le guide !

« Vous accompagner et vous soutenir » : c’est le but du dispositif Glue, pour « Garder le lien Unistra-étudiants », expliquait Pascale Bergmann, vice-présidente déléguée Réussite étudiante, dans son courriel du 27 mars. Mis en place au lendemain de la fermeture de l’université et l’instauration du confinement, Glue se propose d’offrir une réponse aux sentiments de stress, de démotivation, de déroute que peut susciter « cette situation inédite » chez les étudiants. Une réponse coordonnée, de la part de tous les acteurs agissant depuis de nombreuses années au sein de l’Université de Strasbourg pour la réussite étudiante.

Comment ? Sur une page web unique, Glue recense les outils et dispositifs existants. Réparties en huit catégories, ces ressources vont du cours de sport en ligne à la recherche documentaire en passant par des ressources pour se divertir et sortir un peu la tête des cours.

Motivation et gestion du stress

Une large place est accordée aux aides développées par le pôle Aide à la réussite étudiante de l’Institut de développement et d’innovation pédagogiques (Idip). A travers tutos et capsules vidéos, découvrez des conseils et acquérez des techniques pour étudier et préparer vos examens en ligne, familiarisez-vous avec des outils comme Moodle. Ces ressources vous épaulent également côté motivation et gestion du stress.

Depuis peu, il est aussi possible de se connecter à FEU!, pour « Forum d’entraide universitaire ». Son objectif ? Faciliter les échanges, le partage et l'entraide au sein de la communauté étudiante. Poster une annonce pour apprendre l'espagnol, discuter séries ou jouer en ligne : c’est possible grâce à FEU! A l'origine de cette idée, un étudiant lauréat du concours #HackeTaFac 2018.

Pour donner du sens à votre parcours, Espace avenir continue à vous proposer ses services d’aide à l’orientation et à l’insertion professionnelle. « Durant cette période si particulière, prenez aussi du temps pour vous poser les bonnes questions, encourage Bernard Lickel, directeur d’Espace avenir. Les outils et les ressources que nous vous proposons vous guideront pour explorer des pistes, pour préciser votre parcours ou pour vous rassurer dans vos choix. » Les conseillers d’Espace avenir sont toujours à votre écoute et vous accompagnent individuellement dans vos réflexions (contact par courriel).

Rendez-vous confinés

Outre le site internet, Glue donne régulièrement des nouvelles aux étudiants, à travers l’envoi de courriels réguliers qui maintiennent le lien.

Envie de vous exprimer, de partager vos sentiments et vos angoisses ? Depuis début avril, la conseillère à la réussite de l’Idip, Carine Jeangeorge, donne rendez-vous aux étudiants qui le souhaitent à travers des rendez-vous en ligne. Des formats « ouverts à tous, thématiques, pour permettre à chacun de s’exprimer dans un contexte bienveillant, respectueux et sans jugement ! » Proposés via un système de tchat vidéo, qui ne nécessite pas d’installation de logiciel, le format est très ouvert. « Les étudiants peuvent choisir de se montrer face caméra ou pas (lire témoignage ci-dessous). Même s’exprimer via le tchat n’est pas une obligation. » Carine Jeangeorge s’est ainsi fait connaître auprès de nouveaux étudiants, car elle offre également ses services de coaching orienté études individualisés. Malgré la démotivation que le confinement apporte chez beaucoup d'étudiants, elle espère que les étudiants se saisiront des ressources proposées par l’université. « Je ne peux certes pas les forcer à me contacter, mais s'ils font ce premier pas, je peux les aider à retrouver la motivation, et à vivre le confinement et tout ce que cela implique plus sereinement. » Prochain rendez-vous mercredi 29 avril, de 15 h à 16 h (discussion libre : moment d’échanges pour partager ce que le confinement vous a fait découvrir, apprendre et développer. En quoi cette épreuve vous aide, qu’en apprenez-vous ? Sur inscription). De nouvelles dates devraient être rajoutées au calendrier.

J'ai testé pour vous : les rendez-vous confinés

Sarah, 21 ans, est étudiante en licence professionnelle Métiers de la communication-publicité à l’IUT Robert-Schuman. Curieuse, elle s’est inscrite au deuxième « Rendez-vous confiné », proposé dans le cadre du dispositif Glue (Garder le lien Unistra-étudiants). Elle raconte sa participation.

C’est sans savoir à quoi m’attendre que je me suis inscrite au rendez-vous du 15 avril. Après tout, c’est pour nous qu’ils sont organisés, alors pourquoi pas ?

Nous étions sept à nous connecter via Zoom. Nous avons rencontré Carine Jeangeorge, conseillère à la réussite à l’Université de Strasbourg, qui anime l'atelier (photo). Elle nous a bien expliqué que, même s’il s’agit d’une réunion de groupe, il n’y a aucune obligation de se montrer face à la caméra, ni même de s’exprimer, ou uniquement par le tchat. L’anonymat peut être rassurant pour certains, donc il n’y a vraiment aucune contrainte à ce niveau-là.

Le thème était l’écriture intuitive ; l’animateur donne un début de phrase et le but est de le compléter, mettre sur papier tout ce qu’on a sur le cœur, sans réfléchir. L’exercice peut se faire avec un fond musical apaisant, pour se concentrer sur ce qu’on a besoin d’évacuer. D’abord, nous avons écrit notre sentiment face à la situation actuelle. Ensuite, nous avons écrit une lettre à l’une de nos émotions, puis une autre à notre inconscient, notre "moi intérieur". Ce travail demande de l’énergie car il n’est pas toujours évident de les identifier clairement. Le fait de les personnifier facilite les choses, c’est comme s’il s’agissait de vieilles connaissances ou d’amis à qui on raconte tout ce qui nous vient.

Méditation

L’exercice était orienté vers la crise que nous vivons, mais Carine nous a expliqué que l’écriture intuitive peut être pratiquée tous les jours, notamment au réveil, pour se libérer des idées qui nous encombrent l’esprit. Cela fonctionne comme une sorte de méditation.

Pour moi, qui ne me suis jamais intéressée à ces pratiques, ce rendez-vous a été une bonne surprise. J’avais déjà vu des posts sur les réseaux sociaux où les gens faisaient parler leurs émotions dans un dialogue et cela m’avait amusée. Mais c’est vraiment libérateur, surtout si on est seul ou pour ne pas imposer ses idées négatives à son entourage. On est en groupe, et même si on ne se montre pas, cela nous rappelle qu’on n’est pas seul à affronter cette période difficile. Le but n’est pas de se juger. C’est, au contraire, de se soutenir pour pouvoir avancer.

« Confiné dans 9 m2 » : ma vie... Changer d'article  Que se passe-t-il chez nos voi...