Focus

Plaidoyer pour une ville vivable, viable et équitable

Carlos Moreno, expert de la ville intelligente et  "grand témoin" des Rencontres économiques  2020.
Carlos Moreno, expert de la ville intelligente et
« grand témoin » des Rencontres économiques
2020.

La ville de demain sera durable et solidaire ou ne sera pas : c’est le message porté par le chercheur Carlos Moreno devant 1 500 décideurs politiques, économiques et universitaires, réunis à l’occasion des Rencontres économiques, jeudi 23 janvier.

Synergie : s’il est un mot qui résume bien la teneur des échanges et l’esprit des rencontres organisées au Palais de la musique et des congrès, le 23 janvier, c’est celui-ci.
Synergie des acteurs, tout d’abord - CCI Alsace, Eurométropole et Université de Strasbourg – organisateurs de cet événement original. « Quel chemin parcouru vers la connaissance mutuelle en dix ans, lorsque nous avons organisé ces vœux pour la première fois », ont souligné de concert Robert Hermann, Jean-Luc Heimburger et Michel Deneken*.

Un dialogue indispensable, préalable à la mise en place de solutions concrètes pour répondre aux défis de la ville de demain, n’a pas manqué de rappeler le chercheur Carlos Moreno, dans un discours sans fard. A commencer par celui de l’urgence climatique. « Nos métropoles françaises concentrent 80 % de la population sur 20 % du territoire. Et d’ici 2030, 750 métropoles produiront 60 % du PIB mondial. » Des métropoles championnes toutes catégories du rejet de CO2. Dans la course, vitale, à un futur plus vert et durable, les localités gagnantes seront celles qui se seront posé les bonnes questions, insiste le professeur à l’Université Paris I, chantre de la smart city. Face à l’échéance - « Nous avons dix ans pour parvenir à la neutralité carbone » - pas le choix : les usages doivent être repensés, la technologie utilisée comme moyen et non comme fin, les mobilités passer de subies à choisies. Et repensés, les schémas de gouvernance et de territorialité, avec pour maîtres-mots « la décentralisation et la poly-centralité. Une ville seulement écologique ne suffira pas, elle devra aussi être solidaire », avertit l’universitaire.

« Les uns avec les autres »

A Strasbourg, la prise de conscience des enjeux et la recherche de solution progressent, favorisées par la « confiance mutuelle » de ses acteurs politiques, économiques et universitaires, a-t-il été rappelé au fil des tables-rondes. « Nous travaillons les uns avec les autres et non les uns contre les autres », s’est félicité Michel Deneken. Et d’énumérer les actions volontaristes : axe durabilité d’Eucor – Le Campus européen, chimie de pointe (avec notamment l’accueil récent des chercheurs Amir Hoveyda et Richard Schrock), Observatoire hommes-milieu autour de la fermeture de la centrale de Fessenheim, dimension DD&RS du Schéma directeur Alsace… « Là aussi, des réussites collectives. »

Et quelle meilleure preuve que l’exemple, incarné par trois entreprises locales invitées ? Rose-Marie Auclair, directrice générale et responsable scientifique de la société Woodlight, recherche des solutions à la surconsommation d’électricité en développant des plantes bioluminescentes. A Strasbourg, elle a trouvé un écosystème favorable à l’éclosion de son projet, mené main dans la main avec son mari, Ghislain Auclair. Les deux doctorants sont diplômés de l’Université de Strasbourg, qui a joué une grande part dans l’incubation de leur start-up. La preuve par trois : « le statut d’étudiant-entrepreneur, pour nous apporter les notions essentielles de la création et gestion d’entreprise ; le Biotechlab, où a pu s’épanouir notre projet ; et le dispositif Seve, qui nous a permis d’embaucher un stagiaire pour nous développer ». Quand on sait que ces deux derniers sont les fruits d’une collaboration Unistra/Eurométropole, on ne doute plus du cercle vertueux mis en place à l’échelle du territoire.

Elsa Collobert

* Respectivement présidents de l’Eurométropole, de la CCI Alsace et de l’Unistra

Deux tables-rondes ont réuni décideurs politico-économiques et acteurs locaux du changement (Rose-Marie Auclair, à droite).
Deux tables-rondes ont réuni décideurs politico-économiques et acteurs locaux du changement (Rose-Marie Auclair, à droite).

Une première composante labell... Changer d'article  Prenez date de la prochaine Jo...