Communauté

Espace collaboratif Ernest : « Le sport peut tout changer »

L'espace collaboratif est animé par Emeline Vercoullie (à droite). Les entraînements pour La Strasbourgeoise ont eu lieu les lundis soirs, au départ du parc de la Citadelle, depuis mi-septembre.
L'espace collaboratif est animé par Emeline Vercoullie
(à droite). Les entraînements pour La Strasbourgeoise
ont eu lieu les lundis soirs, au départ du parc de
la Citadelle, depuis mi-septembre.

Ouvert le 22 août dernier sur Ernest, l’espace collaboratif* « Communauté running » rassemble des amateurs de course à pied à l’université. Rencontre avec Emeline Vercoullie, animatrice de l’espace.

Qu’est-ce qui vous a donné envie d’ouvrir un espace collaboratif sur Ernest ?

Je pense que le sport peut améliorer le bien-être au travail et peut créer du lien entre les gens. Alors quand l’appel à contributions pour créer des espaces collaboratifs sur Ernest a été lancé, j’ai pensé au running, d’autant plus que la course La Strasbourgeoise arrivait. C’est un événement organisé ce dimanche 6 octobre pour sensibiliser à la lutte contre le cancer du sein. J’ai eu envie de mobiliser autour de cette course car c’est un projet intéressant et pour une bonne cause où l’ambiance est bonne et où l’esprit d’équipe est réellement présent.
L’objectif de l’espace est aussi d'attirer des personnes qui n’iraient pas forcément faire du sport seules ou qui sont coureurs occasionnels, comme moi. Le running ne demande pas d'équipement spécifique, juste un peu de motivation que l'on peut trouver au contact du collectif. Ernest permet de se réunir entre coureurs novices et expérimentés.

Que partagez-vous dans cet espace ?

Actuellement je poste une à deux actualités par semaine. Soit pour informer et mobiliser d’autres coureurs à participer à La Strasbourgeoise, soit tout simplement pour s’entrainer ensemble. Je publie des photos de nos entrainements ou des articles d’actualité liés à la course à pied.
Pour le moment je suis seule à gérer cet espace mais je souhaite trouver d’autres participants pour animer cette communauté à mes côtés. L’idée est vraiment de sortir de notre cercle des collègues/camarades à l’université et de rencontrer de nouvelles personnes. Le sport peut tout changer, c'est l'une des mes convictions, dans l'esprit des Jeux olympiques de Paris 2024 (c'est d'ailleurs leur slogan). J’espère qu’avec ce groupe, les personnes apprendront à se connaître en dehors du cadre du travail.

Sentez-vous un intérêt pour votre communauté running ?

Pour l’instant, nous sommes 22 inscrits dans l’espace collaboratif et je constate que certaines participantes se joignent à mes sorties courses à pied avec l’association Ladies Run. J’encourage aussi les membres à proposer des créneaux, pour trouver d’autres coureurs à l’université. 
Pour La Strasbourgeoise, ce dimanche, nous serons trois collègues à nous retrouver pour courir. L’idée serait de créer une équipe Université de Strasbourg l’année prochaine, pour courir en nombre lors de cet événement. Cela sera peut-être possible grâce à Ernest ?

Propos recueillis par Annalena Meyer-Freund

* Les espaces collaboratifs sur Ernest permettent aisément de rassembler des utilisateurs autour d’intérêts communs. En tant que personnels de la communauté universitaire, vous pouvez faire une demande d'ouverture d'espace collaboratif. Rendez-vous sur Ernest pour plus d’informations.

La Strasbourgeoise, une course à pied solidaire

L’événement, organisé par l’Association des courses de Strasbourg Europe et l’Office des sports de Strasbourg, rassemble chaque année plus de 10 000 femmes. Seules ou en équipes, elles parcourent 5 km autour d'un projet caritatif : lutter contre le cancer et récolter des fonds pour la recherche. Cette année, la course a lieu ce dimanche 6 octobre, à 9 h 30, au départ de la place de l’Étoile, puis longera les abords du campus central, avant de se terminer place Kléber.

Deux volontariats 100 % franco... Changer d'article  Un défi sportif pour lancer le...