Communauté

Yannick Hoarau, vice-président délégué Recherche

Il a rejoint l’équipe de présidence de l’Université de Strasbourg en janvier 2019. Yannick Hoarau seconde Catherine Florentz, vice-présidente Recherche et Formation doctorale et première vice-présidente, sur la thématique Données de la recherche et science ouverte.

Yannick Hoarau succède dans cette fonction à Paul-Antoine Hervieux. Responsable du département Mécanique du laboratoire ICube, il figure désormais au sein de l’équipe de présidence, aux côtés de Catherine Florentz. Cette dernière s’est accompagnée dans sa mission de première vice-présidente et vice-présidente Recherche et Formation doctorale de quatre vice-présidents délégués : à la formation doctorale (Véronique Bulach), à l’interdisciplinarité et aux liens recherche-formation (Valérie Lamour), à la structuration des unités de recherche et à l’attractivité (Jay Rowell) et, donc, aux données de la recherche et à la science ouverte. « Issus chacun de l’un des trois domaines disciplinaires*, nous nous complétons et travaillons en relation étroite », souligne Yannick Hoarau.

Sur cette dernière thématique, sa mission est notamment de structurer la politique de l’établissement en matière de science ouverte, alors que le site alsacien dispose désormais d’un outil dédié, Univoak. « Il s’agit notamment de faire en sorte de changer le paradigme selon lequel, en recherche, le maître-étalon pour l’évaluation des chercheurs est le nombre de publications dans les revues à comité de lecture avec abonnements. Des revues avec le profit pour objectif. »

Afin de promouvoir Univoak, mais aussi de développer la mise à disposition des données de la recherche au grand public, Yannick Hoarau a travaillé à une charte avec Mathieu Schneider, vice-président Culture, Sciences en société, Christelle Roy, vice-présidente Stratégies et développements, et Catherine Florentz. Le texte sera dévoilé à la rentrée. Le but est multiple : « Ouvrir les résultats de la science à tous les chercheurs et au grand public, favoriser la science participative, valoriser les données et faire émerger de l’interdisciplinarité... Le tout en cohérence avec les objectifs de la League of European Research Universities (LERU). »

* Sciences humaines et sociales, Sciences et techniques, Sciences de la vie

L'été fut sport Changer d'article  Jean-Paul de la Rica prend la ...