Focus

Eucor – Le Campus européen se développe et porte ses fruits

Hans-Jochen Schiewer, président d’Eucor – Le  Campus européen (au micro) lors de de la présentation des résultats du projet Interreg  « Eucor – Le Campus européen : structures transfrontalières ».
Hans-Jochen Schiewer, président d’Eucor – Le
Campus européen (au micro) lors de la
présentation des résultats du projet Interreg
« Eucor – Le Campus européen : structures
transfrontalières ».

Les universités du Rhin supérieur ont présenté les jalons de leur coopération et créent des chaires transfrontalières. Une annonce qui a eu lieu le 17 juin, à l’occasion de la présentation des résultats du projet Interreg « Eucor – Le Campus européen : structures transfrontalières ».


Le land de Bade-Wurtemberg envisage de mettre en place au sein de Eucor - Le campus européen, groupement des universités de Bâle, Fribourg-en-Brisgau, Haute-Alsace et Strasbourg ainsi que du Karlsruher Institut für Technologie, quatre chaires communes transfrontalières dans les années à venir dans le cadre desquelles les professeurs seront systématiquement rattachés à deux établissements. Le groupement a annoncé la nouvelle à l’occasion de la présentation des résultats du projet Interreg « Eucor – Le Campus européen : structures transfrontalières », organisée sur le campus de l’Université de Haute-Alsace à Mulhouse. Eucor – Le Campus européen a été inauguré il y a trois ans. Depuis, il a mis en œuvre de nombreuses mesures pour faciliter les études et la recherche par-delà les frontières au sein de la région du Rhin supérieur.

Les résultats des groupes de travail constitués dans le cadre du projet Interreg étaient au cœur de la présentation assurée par Hans-Jochen Schiewer, président d’Eucor – Le Campus européen et recteur de l'Université de Fribourg-en-Brisgau, et différents représentants des universités membres du groupement. Avec l'adoption du plan stratégique commun pour la période 2019-2023, qui prévoit des mesures tournées vers l’avenir dans les domaines de la recherche, l’innovation et la formation, les cinq universités du groupement ont renforcé leur coopération. Quatre axes thématiques prioritaires ont été définis : Sciences et technologies quantiques, Médecine personnalisée – médecine de précision, Développement durable et Identités européennes. Dans le domaine des sciences quantiques, l’Union européenne finance déjà à hauteur de 4,2 millions d’euros le programme doctoral international « Quantum Science and Technologies at the European Campus » (QUSTEC) développé par le campus européen.

Découvrez la synthèse Cap 2030 Changer d'article  Avis de perturbations sur les ...