Communauté

Rendre concrète la coopération interuniversitaire trinationale... en pédalant !

Cette année, deux reporters issus de l’Université de Strasbourg, Edern Apperé et Elsa Collobert, se glissent parmi les cyclistes du Tour Eucor. Au quotidien, au gré des cinq jours d’étapes le long du Rhin ou dans la Forêt-Noire et de leurs rencontres, ils rendent compte de leur aventure.

Eucor – Le Campus européen offre depuis 1989 aux étudiants, enseignants, chercheurs et personnels administratifs de nombreuses possibilités de mobilité et d’échange entre les cinq universités qui le composent. A l’initiative d’étudiants de Karlsruhe, le groupement de coopération interuniversitaire se dote en 1998 d’un tour cycliste reliant les universités membres. Le Tour Eucor est encore aujourd’hui un moment fédérateur et une manifestation concrète de la réalité des liens qui unissent ces cinq universités françaises, allemandes et suisse, par-delà les frontières.

Etape 1 : Karlsruhe-Strasbourg "Zig-zags à la frontière sous un soleil de plomb"

Dès la première matinée, la couleur est donnée : le Tour Eucor, tout comme son grand frère de tutelle Eucor – Le Campus européen, le groupement de coopération interuniversitaire, se joue des frontières !

Commencée à Karlsruhe, après deux petits tours de mise en jambes autour du château, l’étape du jour se poursuit en Alsace, puis retour en Allemagne à bord d’un bac, avant de terminer à Strasbourg autour d’une tarte flambée !
Avant de parcourir 130 kilomètres, hier, on jaugeait matériel et mollets de nos futurs coéquipiers (ici, pas de concurrents : ce n’est pas une course !). Et on s’interrogeait mutuellement sur notre groupe de destination : les placides bleus ? Les offensifs rouges ? Ou les monstrueux noirs engloutisseurs de cols… hmmm non, finalement la question ne se pose même pas ! Au total, six groupes de niveau, deux dans chaque catégorie. Ce sera donc bleu foncé.

Etape 2 : Strasbourg-Mulhouse « Cycling unites »

De Strasbourg à Mulhouse, en passant
par Haut-Koenigsbourg.

2e étape, 2e ambiance pour cette étape franco-française qui relie les universités de Strasbourg et Mulhouse. Au programme du groupe « Hellrot » (rouge clair), 154 kms et l’ascension du Haut-Koenigsbourg. Pas une mince affaire alors que le temps s’annonce menaçant.

« Cycling unites » : le cyclisme unit, clame le maillot de l’un des cyclistes. Toute l’étape est conforme à cette maxime : une guide allemande qui conduit le groupe, une crevaison réparée par un Français avec l’aide d’un Suisse, et en point d’orgue un passage au château qui vécut l’Histoire tantôt côté français tantôt côté allemand.

Diplôme de docteurs en poche :... Changer d'article  Semaine de formation internati...