Communauté

Laurent Pernot, docteur honoris causa de l’Université de Ioannina

Laurent Pernot (à droite) reçoit des mains de son président les insignes de docteur honoris causa de l'Université grecque de Ioannina  (au centre, le doyen de la Faculté de  philosophie). Crédit : Université de Ioannina.
Laurent Pernot (à droite) reçoit des mains de
son président les insignes de docteur honoris
causa de l'Université grecque de Ioannina
(au centre, le doyen de la Faculté de
philosophie). Crédit : Université de Ioannina.

Mercredi 22 mai, Laurent Pernot a reçu les insignes de docteur honoris causa de l’Université de Ioannina (Grèce).

Professeur et directeur de l’Institut de grec à l’Université de Strasbourg, membre senior de l’Institut universitaire de France (IUF), Laurent Pernot a consacré ses recherches à la Grèce antique et à l’histoire de la rhétorique grecque. Dans la lectio magistralis qu’il a prononcée lors de la remise du doctorat honoris causa, il a souligné que la rhétorique, en tant qu’art de la persuasion, est une dimension essentielle de l’activité humaine, car toute société comporte des échanges verbaux et des usages réglés de la parole, dans les relations entre les personnes et dans le cadre collectif et politique. La civilisation grecque a de ce point de vue une importance cruciale, parce que la Grèce antique a théorisé les usages du discours et nous a légué le concept de rhétorique démocratique, qui est aux racines de l’Europe.

Laurent Pernot a été président de l’International Society for the History of Rhetoric et a organisé à Strasbourg le congrès de 2007 sur « Rhétorique et religion ». Depuis 2012, il est membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres. Il a publié récemment L’Art du sous-entendu. Histoire – Théorie – Mode d’emploi, Paris Fayard, 2018.

Alexandra Knaebel, nouvelle pr... Changer d'article  Je « webinar », et vous ?