Communauté

30e anniversaire de la collaboration France-Japon

L'ensemble des participants au symposium.
L'ensemble des participants au symposium.

Les 23 et 24 mai, l’Institut de science et d’ingénierie supramoléculaires (Isis) a accueilli le symposium Complexity qui célèbre le 30e anniversaire des relations entre l’Université de Strasbourg et l’Université de Tokyo.

Les interactions entre l'Université de Strasbourg et l'Université de Tokyo (Todai) sont très anciennes. À la fin du 19e siècle (1881-1890), de jeunes scientifiques de Tokyo, un mathématicien, un physicien, un pharmacologue, un physiologiste et plusieurs docteurs en médecine sont venus à Strasbourg pour approfondir leurs connaissances, grâce à des contacts directs avec des collègues à Strasbourg. Inversement, un professeur strasbourgeois a enseigné à l'Université impériale de Tokyo (1879-1881) et sa magnifique collection d'animaux marins de la baie de Sagami se trouve toujours au Musée de zoologie de Strasbourg. À partir de 1957, des échanges dans le domaine de la chimie se développent à l'initiative du professeur Guy Ourisson, premier président de l'Université Louis-Pasteur.

En février 1989, le professeur Wataru Mori, président de l'Université de Tokyo et le professeur Gilbert Laustriat, président de l'Université Louis-Pasteur ont signé à Tokyo la convention sur les échanges et les collaborations académiques entre les deux institutions. Ce symposium célèbre le 30e anniversaire de cet accord.

Une volontaire tout sourire Changer d'article  Une nouvelle tête au cabinet d...