Ailleurs sur le Web

Sommaire

En étudiant les superbulles de la galaxie NGC 3079, un chercheur américain a pu déterminer que ces dernières émettaient des rayons X produits en leur sein même. Yelena Stein, post-doctorante à l'Observatoire astronomique de Strasbourg, a analysé l'intensité du champ magnétique qui fait de la plus petite de ces bulles de gaz un véritable accélérateur de particules. La découverte a été publiée dans The Astrophysical Journal.

Changer de rubrique |