Focus

Cap 2030 : participez à écrire l’avenir de l’Unistra !

Annoncé par Michel Deneken lors de ses vœux, jeudi 10 janvier, Cap 20301 sera le grand projet structurant de l’établissement cette année. Ambition de la consultation, lancée le 4 mars ? Esquisser l’avenir de notre université d’ici à 10 ans, en associant l’ensemble de la communauté universitaire.

Dans quel but ?

Quelle université voulons-nous dans 10 ans ? Pour répondre à cette question, hautement stratégique pour notre établissement, une grande consultation va être lancée en mars. Ni enquête, ni sondage, Cap 2030 s’articule autour d’une plateforme en ligne, dont la mise en service sera effective le 4 mars. Christelle Roy, vice-présidente Stratégies et développements, en charge du dossier, définit la démarche comme « une réflexion collective, créative et participative. Il s’agit d’élaborer notre projet stratégique pour définir une vision et les grandes orientations à l'horizon de 10 ans ». Les éléments issus de cette consultation « pourront également permettre de se saisir d’opportunités amenées par des propositions d’actions concrètes à mener à plus court terme, ou encore permettre à alimenter des appels à projets à venir tels que "Grandes universités de recherche" du programme des Investissements d’avenir  », ajoute la vice-présidente.

Qui est concerné ?

Toute la communauté universitaire est concernée par la consultation : enseignants-chercheurs, chercheurs, personnels Biatss (Bibliothèque, ingénieurs, administratifs, techniciens, social, santé), ingénieurs, techniciens et administratifs (ITA), étudiants. La mise en œuvre de la démarche est assurée par une équipe projet2. Un comité de suivi constitué de représentants des conseils centraux3 a également été constitué.

Comment cela va se dérouler ?

Simple à utiliser, la plateforme participative sera ouverte du 4 mars au 15 avril. « Chaque membre de la communauté universitaire est invité à proposer des idées, des actions concrètes et à apporter un point de vue sur les propositions faites par les autres, explique Pascale Nachez, chargée de mission auprès de la vice-présidente. La plateforme est structurée autour de huit thématiques (voir encadré). Un 9e champ sera disponible pour introduire tout sujet de discussion qui ne rentre pas dans les huit thématiques afin de garantir une prise de parole la plus libre possible. »

Christelle Roy, vice-présidente Stratégies et développements
Christelle Roy, vice-présidente Stratégies et
développements

Les thématiques seront déclinées en quelques phrases formulées sous forme interrogative pour structurer les débats, susciter des prises de positions et des propositions d’actions.
Une modération a priori des contenus de la plateforme est mise en place, les contributeurs s'engageant à respecter les termes d'une charte, concernant notamment le respect des personnes.

Comment contribuer ?

En plus des contributions individuelles via la plateforme, des ateliers participatifs ouverts à tous seront programmés sur la même période. Ceux-ci devraient se dérouler sur les campus Esplanade, d'Illkirch, en médecine et à Cronenbourg. Les échanges issus de ces ateliers permettront à leur tour d’alimenter la plateforme. « Nous réfléchissons à y associer des personnes extérieures à l'institution, pour ne pas que ce processus se déroule en vase clos », tient à préciser Christelle Roy.

Et après ?

Suite à la consultation, un travail de synthèse sera effectué afin d’identifier les chantiers et propositions concrètes qui pourraient être mis en place rapidement, et pour alimenter le projet stratégique. Celui-ci sera défini et adopté par les conseils centraux d’ici fin 2019.

1 Le projet bénéficie du soutien de l'Initiative d'excellence, dans le cadre des Investissements d'avenir
2 Composée de Christelle Roy (vice-présidente Stratégies et développements), Geoffroy Steegmann (directeur général des services adjoint sur missions transverses), Emmanuelle Hautin (directrice de la Direction du numérique), Pascale Nachez (chargée de mission auprès de Christelle Roy), Jay Rowell (vice-président délégué Recherche), Armelle Tanvez (directrice du Service de la communication), Julien Weber (chargé de programme de la Mission Investissements d’avenir), Jérôme Castle (directeur de cabinet), Stéphanie Felden (assistante au cabinet)
3 Composé des membres désignés par la commission recherche du 19 décembre 2018 (deux enseignants-chercheurs ou assimilés : Ariane Lançon et Laurent Schmitt ; deux personnels Biatss : Estelle Baehrel et Jean-Paul De La Rica ; un étudiant : Damien Béchu), des membres désignés par la Commission de la formation et de la vie universitaire (CFVU) du 15 janvier 2019 (deux enseignants-chercheurs ou assimilés : Alexandra Knaebel et Marc Wambst ; deux personnels Biatss : Mohammed Chargui et Damien Laplanche ; un étudiant : Stéphane Roesz. S'ajoutent Julia Miltenberger en tant que vice-présidente étudiante du conseil académique et deux membres de l’équipe projet, Geoffroy Steegmann et Christelle Roy pour assurer le lien avec l'équipe-projet.

L'affiche Cap 2030 est déclinée en une mosaïque de couleurs.

Les grandes thématiques de la plateforme


1. Qualité de vie au travail et dans les études

2. Formation et réussite étudiante

3. Recherche

4. Ouverture internationale

5. Valorisation, innovation, entrepreneuriat

6. Responsabilité sociétale

7. Développement durable

8. Organisation, fonctionnement et financement

9. Thématique ouverte

Welcome to Unistra... Changer d'article  [SERIE] 10 ans d'évolution du ...