Université

« Tout le monde peut devenir ambassadeur de son université »

La fondation de l’Université de Strasbourg, en coopération avec la Fondation pour la recherche en chimie, s’apprête à lancer une nouvelle campagne de mécénat, dont l’objectif est de récolter 50 millions d’euros de dons d’ici 2022. Entretien avec Régis Bello, président de la Fondation Université de Strasbourg.

Quels sont les enjeux de cette nouvelle campagne 2018-2022 ?
Début 2018, grâce à la première campagne de collecte de dons 2010-2014 et au travail qui s’est poursuivi, nous avions récolté plus de 30 millions d’euros de dons. Nous entamons aujourd’hui une nouvelle campagne au bénéfice de l’Université de Strasbourg, des Hôpitaux universitaires de Strasbourg (HUS) et de la Fondation pour la recherche en chimie, dont l’objectif est d’atteindre 50 millions d’euros d’ici 2022. Notre but est de faire coïncider cette campagne et les projets mis en avant dans le cadre des grandes missions de l’université que sont la recherche, la formation et l’insertion, et celle des HUS, qui est avant tout de soigner. 

Comment s’est construite cette campagne et comment va-elle se déployer ?
Nous avons réfléchi avec les différentes gouvernances à trois grandes thématiques – Sciences sans frontières ; Accueillir, soutenir et accompagner ; Oser inventer et innover – pour faire émerger les projets que nous souhaitions mettre en avant auprès de mécènes potentiels. Au final, douze projets prioritaires ont été sélectionnés. Ils couvrent l’ensemble des champs d’action de l’université et des HUS et sont en accord avec les grands thèmes sociétaux actuels. Que ce soit des maladies emblématiques comme le cancer, la protection de l’environnement, la science des données ou encore le bien-être des patients, ces projets sont au cœur des préoccupations des citoyens. Des choix qui ont également été motivés par l’expertise et les savoir-faire de l’université et des HUS.
Les 2 000 donateurs actuels vont être associés à cette nouvelle campagne qui démarre en novembre. Nous allons également chercher à mobiliser des cibles précises comme les entreprises, les acteurs socio-économiques ou des collectifs de professionnels. L’Eurométropole nous soutient dans cette campagne, en programmant une campagne d’affichage à partir de la mi-novembre. Un soutien qui nous permettra certainement d’élargir encore plus nos cibles.

Comment faut-il comprendre cette campagne « Tous Nobels ! » et son slogan « Notre recherche n’a pas de prix, avec vous elle en gagne » ?
Dans ce genre de campagne, on cherche d’abord à mettre en avant les valeurs et les atouts de la communauté. Une des particularités strasbourgeoises est cette longue histoire de prix Nobel. Nous avons également la chance et le mérite d’en avoir quatre en activité. Ces scientifiques sont des personnes qui ont toujours travaillé en équipe et qui ont su rester humbles. À notre avis, elles symbolisent bien la manière dont les équipes de chercheurs, d’enseignants-chercheurs et les étudiants travaillent et collaborent ensemble. Quand nous disons « Tous Nobels ! » nous pensons que l’on peut se fédérer autour de nos prix Nobel mais aussi que chacun peut agir comme un Nobel. Tout le monde peut devenir un ambassadeur de la fondation – et surtout de l’Université de Strasbourg et des HUS – et des projets qu’elle soutient.

Frédéric Zinck

3 thèmes, 12 projets

Sciences sans frontières
Diagnostiquer et guérir le cancer
Pain initiative : comprendre et combattre la douleur
L’Institut du médicament
L’Institut de l’environnement
Une chaire en science des données et intelligence artificielle
Le Centre de physique quantique

Accueillir, soutenir et accompagner
Le programme de récupération améliorée après intervention chirurgicale
La maison de l’éducation thérapeutique : apprendre à mieux vivre avec sa maladie chronique
Les bourses des donateurs de l’Université de Strasbourg

Oser inventer et innover
European Aseptic and Sterile Environment Training Center (Ease) – Usine école 
Une école d’excellence pour la chimie du 21e siècle
L’Institut de génétique médicale d’Alsace (IGMA)

Tous Nobels !

Le centre d’excellence Jean-Mo... Changer d'article  Du sport… mais pas que !