Communauté

Corinne Logerot, au fil de la broderie

Corinne Logerot dans son service (l'agence comptable), présente quelques-unes de ses créations.
Corinne Logerot dans son service (l'agence
comptable), présente quelques-unes de
ses créations.

Des aiguilles, du fil et beaucoup de patience : il n’en faut pas plus au bonheur de Corinne Logerot, qui a attrapé le virus de la broderie dès son plus jeune âge… et tisse autour d’elle un réseau de proches choyés et de nouvelles amitiés.

« Quand on aime, on ne compte pas ! » C’est l’un des mantras de Corinne Logerot, qui n’épargne pas ses heures quand il s’agit de former fil à fil un motif de chat, d’anges ou un prénom, sur une nappe, une serviette ou un futur encadrement, assemblant les couleurs… « Jusqu’à vingt différentes, pour cette vue du port de La Rochelle offerte à mon mari… »

Compter, il s’agit en revanche de le faire avec précision, dans son travail de gestionnaire de caisse à l’agence comptable. Encaisser les droits d’inscription, les loyers du Collège doctoral, les rachats de Pass campus ou les revenus des régies, gérer les contentieux avec le service dédié… Corinne fait tout cela depuis son « aquarium » du 3e étage de l’Institut Le Bel, « avec autant de minutie » que dans ses travaux manuels !

Des étoiles plein les yeux

« J’ai toujours été très créative », explique celle pour tout a commencé avec la création d’un napperon, à l’âge de 10 ans environ. Depuis, elle n’a plus lâché le fil et les aiguilles, et se plaît aussi à décorer sa maison, sa table lorsqu’elle reçoit… sans oublier son environnement de travail ! « A chaque fête, mais aussi événement plus ponctuel comme la Coupe du monde de football, j’aménage une partie de la caisse aux couleurs de la période. Ça égaille et ça plaît aux collègues ! » Pâques, Halloween comme en ce moment, et bien-sûr, Noël… « Ma période préférée, concède sans hésiter Corinne. Quelque part, je crois encore au Père Noël. » La magie de cette fête lui met des étoiles plein les yeux.

Pas étonnant donc que l’un de ses coups de cœur de broderie soit « ce grand sac en toile de jute, aux couleurs de Noël, qui sert à mettre les cadeaux des petits-enfants », explique-t-elle tout en couvant l’ouvrage des yeux. Car ses créations, Corinne Logerot ne les réserve pas à son intérieur. Quand elle se lance dans un projet, « c’est surtout pour faire plaisir à mes proches : mon mari, ma fille, mes collègues, mes amis, pour des départs à la retraite ou des cadeaux d’anniversaire », énumère Corinne, qui ne boude pas son plaisir d’avoir éveillé le goût d’une de ses petites-filles pour le point de croix.
« "Ce qu’on fait avec amour réussit toujours !" : c’est une autre de mes devises ! » Quelques ventes à l’occasion lui offrent un amortissement bienvenu, « car la matière première vaut très cher ! » La prochaine ? Le 8 décembre, au marché de Noël de Westoffen.

Passion connectée

Son amour de la broderie, Corinne le partage depuis 2012 sur son blog, Aux fil du temps. Au gré des échanges et des discussions en ligne, y compris sur Facebook, des liens se sont tissés avec des brodeuses (et des brodeurs !) de toute la France. « On s’échange des diagrammes (les « patrons » en broderie), et à l’occasion on se rencontre ! »

Face à la décoration automnale de sa caisse, Corinne Logerot lâche, une pointe de nostalgie dans la voix : « C’est mon dernier Halloween… » Cet été, elle part à la retraite. « En même temps, j’ai hâte d’y être, pour… » Elle ne termine pas sa phrase, mais ses doigts impatients qui miment le geste de la broderie parlent pour elle ! « Aujourd'hui, j'aime ce que je fais. Une fois à la retraite, je ferai ce que j'aime ! »

Elsa Collobert

Quelques réalisations de Corinne...

Liens vers les lettres électro... Changer d'article  Bienvenue au club Alumni !